Le forum d'Arkhos


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionGWEncyclopédie

Partagez | 
 

 L'Epopée d'un Roi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: L'Epopée d'un Roi.   Jeu 14 Déc - 4:31

Salutation, braves aventuriers.


L'Epopée d'un Roi.
Chapitre 1: Le Maître.


Aujourd'hui jeunes gens,je vais vous raconter l'histoire d'un simple rodeur qui a réussis à atteindre le titre d'un des plus grands rois de tyrie.

Il était une foit,dans un village où les plantes avaient gardées leurs beauté,où les rivières et torrents coulaient abondamments avec une eaux si pure que vous n'en aurais jamais vus en tyrie sauf à ce village.Les hommes qui y habitaient avaient gardé le coeur pure et les dieux eux même protégeaient ce village tant ils l'aimaient.Ce village se situé au nord des Chutes dans la grandes jungles de Maguuma

A l'aube Araquan décendit dans la vallée de Mélandru.Il vit une personne de vieille âge de vert et marron vétu.Araquan agé de seize ans avançat vers cet homme et lui dit
-"Bien le bonjour maître !" lança gaïement Araquan
-"Bonjour mon jeune élève" dit d'une voix grave le maître
-"Que vais-je apprendre aujourd'hui ?Comment chasser l'ours ou l'aigle ?Comment construire des pièges ?"
-"Rien de tout cela jeune apprenti,aujourd'hui nous allons méditer sur notre place dans ce monde et aussi essayer d'entendre la nature".
-"Quoi ?!Nous n'allons point chasser l'ours !"
-"Rien de tout cela,mais demain si tu réussis à entendre la nature,je te montrerais de différentes techniques au tir à l'arc."
-"OUAI !Commençons tout de suite notre méditations maître"
-"Calme toi mon jeune éléve,tu es trop impétueux,il faut que tu prennes plus le temps de réfléchir au lieu de foncer tout droit"
-"Bien ô mon maître."*Dit cette phrase avec un air de dégout*
-"Commençons,assieds-toi en tailleur le dos contre cette arbre."
Araquan s'éxecuta
-"Maître,pourquoi n'avez vous pas choisis le torrent de Dwayna où le donjon de balthazar pour notre séances comme toutes les autres séances ?"
-"Tout simplement car c'est ici que ton adoubements à eu lieu,car ici l'esprit de Mélandru est très proche et aussi car ton ascension en tant que rodeur accomplis aura bientôt lieu.L'aurais-tu oublié aspirant rodeur ?Tu as presque 17ans et c'est à cet âge ou tu devras passer mille et un obstacles pour devenir un vrai rodeur."'
-"Je ne comprends pas très bien."
-"Tu comprendras mieux quand le moment sera venus.Garde ton dos bien appuyé contre l'arbre."
-"Oups,bien maître."
Plus d'une heure passa sans que l'un d'eux ne disant un mot.
-"Ressens-tu la force et l'énergie de l'arbre pénétré dans ton corp ?"
-"Je sens surtout que mon dos commence à avoir mal." dit Araquan avec une pointe d'humour
-"Bon,je crois qu'il faut que tu aille manger,reviens me voir ici à l'heure de grenth et Dwayna réunnis*"
-"Bien mon maître"
Pendant que son apprenti sans allez en courant chez les lui,le maître resta contre l'arbre en sortant de son sac une tranche de cerf et un verre d'eau il dit:
-"A votre honneur Mélandru et Dwayna."
Sur le chemin du retour,Araquan croisa Erelia,la fille du Roi de ce village.Après une petite discusion,ils retournairent au village ensemble tout tant parlant de leur apprentissage,Erelia voulait devenir guerrière et avait déjà commençait son entrainement.
D'un coups une bande de personne mal habillé sortis des fougèrent et les encerclèrent....

A suivre

heure de dwayna et grenth:Ce village n'a pas les même heure que les autre villes.heure de grenth et Dwayna=environ 3heure de l'après-midi.
heure de grenth=la nuit
Dwayna=l'aprée-midi .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Jeu 14 Déc - 4:35

L'Epopée d'un Roi
Chapitre 2: Les Bandits.


-"Par mélandru !" s'exclame Araquan,"des bandits !"
-"Par Balthazar !" s'exclame Erelia,"des rufiants !"
-"Mouahahah,les gars nous sommes tonbé sur une bonne prise,la princesse en personne et un ptit rodeur !"ricane le chef des bandits.
-"Ce n'est pas ce rodeur qui va nous arrêter,on tirera un bon prix de la princesse et pourquoi pas tuer ou torturez le ptit rodeur ?" ricane aussi ce brigand
-"Vous ne m'aurez pas ,si vous me capturer tout le village sera à vos trousse et vous ne pourrez vous en sortir !"s'exclame Erelia
-"Et je fairais tous ce qui est de mon pouvoir pour protéger Erelia et vous tuez."dit Araquan
-"Pheu minable petit ,tu n'as aucune chance contre mes soldats et moi,je vais t'arrachez les os,te bruler vif et te faire rotir comme un porc."
-"Esayez déjà de me vaincre,ne me sous étimé point"dit le rodeur
-"C'est qu'il a du cran ce petit,tu sais ce que j'en fait des petit rigolo comme toi qui se prennent pour des héros ?!"crie le chef des bandits
-"Non."dit simplement Araquan
-"En plus il est insolent ce petit rodeur de rien du tout,je vais t'arracher les poils du nez un par un,te bruler,te faire seigner,te torturé et tu nous implora de te tuer!"
-"Vous croyez vraiment que vous me faites peur ?
-"Oui je le pense que tu es à deux doigts de déguerpir !"
-"He ben,vous avez totalement faux"
-"JE VAIS TE TUER !"
Le chef se rua sur Araquan son épée en main,prêt à le tuer.Araquan esquiva son attaque et sortis un arc et une flèche.Pendant une seconde,il réussi à enduire sa flèche d'un liquide vert.Il visa le pied du chef et la décocha.La flèche transperssa son pied de part en part,le chef poussa un cris et dit attraper-le !Juste avant de tomber par terre.
Araquan déguéna une épée et dit:
-"J'ai choisis guerrier comme seconde profession vous allez voir comment je manie une épée !"
-"Moi aussi je veux participer à cette bataille !" criya Erelia en chargeant à coté d'Araquan
-"Vous allez périr !" s'écrièrent les bandits
La bataille commença,nos deux héros était un peu sugmergé par les cinquante assayants mais ils résistèrent,Araquan et Erelia commençaient à être fatigué au bout d'une heure de combat,le sort décida que nos deux héros furent prisonnier par le nombre de bandit.Mais les bandits subirent de nombreuses pertes,envieron une trentaine.
Pendant que 2 bandits s'occupé de ficellé Erelia et Araquan,les cinq autres s'ooccupèrent de voir leur chef.Il lui jetèrent une chope d'eau sur le visage et il se réveilla en disant:
-"Arrêtez ca (mot censuré) !"cria le chef
-"Vous êtes en vie,nous avons capturé les deux chenapans." dit un des bandits
-"Bien,très bien,vous aurez un supplément pour ca,,je vais m'occuper personnellement du petit rodeur insolent et le punir pour ce qu'il m'a fait !"
Après s'être péniblement levé à cause de sa jambe il alla voir les deux prisonniers.
-"On fait moin le malin maintenant que vous avons capturé
-"Mouais, mais vous êtes vraiment sale, vous puez vraiment, fermez votre bouche sinon je mourais asphixier." répondit Araquan.
Le chef empoigna Araquan et mit un couteau sout sa gorge....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Jeu 14 Déc - 5:31

L'Epopée d'un Roi.
Chapitre 3: Aenarion.


Araquan, ayant un couteau juste sous sa guorge, n'avait point peur.
-Alors, avorton, as-tu peur de la mort ?
-Non, espèce de gros lard, je ne crains pas la mort.
-Il n'y a ni sueur sur ton front, ni petite parole, et tu ne tremble point, je le vois que tu n'as pas peur, mais profite bien de t'es dernières minutes de vie car ton heure à bientôt sonné !
Le chef des bandits le reposa à terre, enfin, le jeta, il prit de l'eau et en cracha sur Araquan qui ne dit rien.

Dans un village de Maguuma (devinez lequel), un élémentaliste semblait pensif, il ne voyait pas arriver son petit frère, et il n'a jamais manqué le repas, surtout celui ou leur père rentrer de campagne, il y avait une grande fête.
Il n'y avait qu'une seul chose, son frère à dut être retenus par une affaire grave, ce ne peut-être le maître qui ne le retient jamais, Aenarion chevaucha son grand cheval blanc, le cheval gualopa plus vite que le vent vers la vallée de Mélandru.
là, Aenarion vit le maître qui était en train de faire griller un poisson avec du riz, quant le maître le vit arriver, il se leva et fit une révérance. Aenarion, déscendit de son cheval, et rendit la révérance.
-Que me vos l'honneur de cette visite Aenarion, fils d'Arkandian et d'Idryale, frère d'Araquan ?
-Salutation, braves rodeur, je viens vous demander où peut bien se trouver Araquan ?
-Araquan ? Je l'ai vus partir par le chemin des deeses en compagnie d'Erelia, la fille du roi.
-Le chemin des deeses ? Voilà pourquoi je ne l'ai pas croisé, je suis passé par le chemin des Hommes.
-Voilà la raison.
-Merci beaucoup messire, je vais le retrouver de ce pas. Bonne appétit !
-Merci Aenarion, que Mélandru vous guide.
Quant Aenarion partit au gualop, le maître murmura:
-Que Mélandru vous guide, jeune élémentaliste.

Aenarion, arriva en vue des bandits qui avaient négligeamment laissés des éclaireurs qui périrent d'une boule de feu.
Il vit les deux adolescents, côte à côte, attaché et aussi une personne de forte carrure adressant à des bandits des ordres. Ce devait être lui le chef !
Aenarion se dit qu'il fallait mieu attaquer par surprise que de foncer dans le tât comme un bourrin de base.
Il fit venir le feu à lui, et déchaina une pluie de météores sur le camps des bandits, les flammes étaient partout, la lave coulait, des braises surgissaient, le feu était partout ! Des hommes criaient alors qu'un mur de flamme protéger Erelia et Araquan. Au bout d'une heure, les flammes commencèrent à se dissiper, des corps brulaient jonchés le sol, la terre étaient noir, seul un homme, le chef était encore vivant, carbonisé, mais vivant....
Aenarion, détacha la princesse et Araquan. Et quant ils furent détachés, le chef sauta sur Aenarion par dérrière, Araquan sauta sur le chef encore plus vite et arriva à lui faire quitter l'âme de son corp avant que le chef fasse la même chose sur celui de son frère.
Tous les bandits étaient mort, le chef aussi, Erelia, Aenarion et Araquan décidèrent de partir, les garçons laissèrent le cheval à la princesse, et oui, il y a le protocole royal.
Tous rentrèrent au village, tandis qu'une nouvelle pour Araquan allait arriver, une nouvelle qui allait révolutionner sa vie tout comme celle de ses proches....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-h9k
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 26
Localisation : Dans le Hall des [LHP]
pseudo IG : C A M I L L E
Guilde : Les Héritiers Du Phoenix [LHP]
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Jeu 14 Déc - 14:01

GG pour ce travail Wink

( les 2 derniers seront bientot lus car pas le temps ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lhp-guilde.fr.nf
arkhos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Devant mon PC ou dans un cerceuil
pseudo IG : Arkhos Elfarin
Guilde : les Amazones d'Ascalon [AA]
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Jeu 14 Déc - 15:24

je n'ai eu le temps d'en lire qu'un (je suis un peu occupé en ce moment) mais ça commence bien, bravo

_________________
Vous avez dit no life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-arkhos.forumpro.fr
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Ven 15 Déc - 10:33

Merci pour vos commentaires, voici la suite même si vous êtes bien occupé mais bon, vous aurez surment le temps de le lire un de ces jours Wink

L'Epopée d'un Roi
Chapitre 4: La nouvelle.


Quant-ils furent tous les trois arrivé, ils durent raconter leur histoire, pendant qu'ils la racontaient, Araquan vit un personnage vêtu d'une grande cape noir avec une capuche, un arc était accroché sur son dos, un carquois à sa ceinture et une épée à sa ceinture. Cette personne l’intrigué beaucoup, car il ne l’avait jamais vus dans les parages et els touristes sont si rares, car que très peu de personnes connaissent ce village.
Dés qu’ils eurent terminé leur récit, les gens les applaudir. Et, le Roi de ce village, le roi Alkinaas, appela à lui le maître d’Araquan, le personnage bizarre et une autre personne qu’il n’avait pas remarqué, un grand guerrier, vêtu d’une belle armure, son visage était couvert d’un casque un petit peu ovale (l’armure kurzick 15k G) et des « filets » d’or parcouraient son armure.
-Araquan, l’heure est venus ou tu ne seras plus un aspirant, mais un rôdeur expérimenter. Dit le roi. Maintenant, je laisse la parole à ton maître, maître Quelthazar.
-Araquan, tu as été un bon élève, je dirais même excellent. (Les applaudissements fusèrent de partout) Tu as appris la maîtrise de l’arc, tu t’es même entrainner sans que personne ne te le dise à l’épée, alors, que t’as profession secondaire viendra seulement dans une dizaine d’année. Maintenant, comme tu le sais, la profession de rôdeur est une excellente profession certes, mais peut-être très dure. Veux-tu continuer t’as profession ? Comme tu le sais, rare sont ceux qui arrive à devenir rôdeurs dans notre village, car les autres rôdeurs, sont moins endurcies.
-Je souhaite continué maître, je souhaite devenir un vrai rôdeur, je ne renoncerai devant rien, même pas un démon.
-Je vois Araquan, tu es très courageux, tout le monde a une flamme intérieur qui est plus ou moins forte, et toi, de tout les élèves que j’ai eu (Il a presque atteint la centaine) je trouve que tu es le plus puissant, que tu es très fort physiquement et mentalement. Tu es fin prêt et je suis très honoré d’avoir été ton maître pendant ces 16 années. Maintenant, tu la connais cette épreuve, cette ultime épreuve, cette épreuve la plus dur de t’as vie, celle que tout bon rôdeur doit accomplir, que seul les plus puissant peuvent réussir, ou les faibles seront évincé, celle ou un grand monde à renoncé à être rôdeur à cause de CETTE épreuve, mais toi, tu as voulus la faire, cette épreuve est

A SUIVRE .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Lun 5 Mar - 11:19

Chapitre 5 : Les présents


Il faut que nous allions à la vallée de Mélandru, le village va nous suivre.
Arrivé à la vallée, un arbre était au milieu de cette clairière, et c'est là qu'aura lieu "l'adoubement".
-Araquan, dans une journée, tu auras atteint t'es dix-sept années d'existence en ce monde, tu seras "majeur". Et, demain, tu devras partir pour t'es 1 001 quêtes.
Je me fais vieu, il vaut mieu que je laisse la parole au rodeur qui est en ce moment même avec moi, Corwin flèche d'aigle ! Dit-il en désigannt une personne à ses côté. C'était le type bizarre qu'Araquan avait remarqué.
Corwin prit la parole,
-Araquan, vous semblez fort, du moins assez fort pour réussir cette épreuve. Le maître m'a beaucoup parlé de vous, il m'a toujours dit, depuis votre plus tendre enfance que vous étiez surprenant, que ce soit dans le maniement de l'arc que votre maîtrise des pièges, que ce soit dans votre tactique ou dans votre connaissance dans la nature, à première vus on pourrait penser que vous n'êtes même pas un rodeur, un simple paysan, mais, en vous connsaissant, en voyant ceux que vous faites et votre force, nous voyons que nous nous trompons. Cela fait déjà une année que sans le savoir, vous avez commencé à faire un entrainement de vrai rodeur, vous avez tracqué certaines bêtes très puissante, comme le minotaures qui terrassait Maguuma, ou l'invasion des trolls, vous nous avez tous surpris. Vous savez presque par coeur tout ce qui nous entoure, tiens, qu'elle est le nom de cette plante ?
-Une écharguondera messire.
-Correcte, même la connaissance de cette plante néscécite au moins une trentaine d'années et vous avez répondu sans hésiter. Bon, assez parlé de vous, savez-vous en quoi consiste cette épreuves ?
-Un peu.
-Alors, je crois qu'il vaut mieu tout t'expliquer.
Cette épreuve n'est que dans ce village, les autres pays ont des rodeurs, mais leurs rodeurs ne sont pas aussi aguerri que nous, nous sommes un village béni par les dieux, un village constituait de personnes qui sont presque immortel. J'ai déjà attein la centaine d'années et pourtant, je ne me sens pas vieux, je suis encore plein d'entrain alors qu'un autre homme serait déjà mort à mon âge. Le maître se fait un petit peu vieux, bien sûr il a quand même mille ans. Tu devras accomplir 1 001 épreuves, ne te soucie pas du nombre, Mélandru viendra te dire quant tu auras accomplis 1 000 épreuves, la dernière te sera confié soit par le village, soit par Mélandru.
Ton adoubement aura lieu dans 2heures environs, donc, fais-toi beau, et, demain, tu devras partir, à l'heure de Grenth. Vas, retourne chez toi, prépare t'es affaires, prépares-toi pour l'adoubement et profite bien de t'as dernière nuit dans le village pendant une dizaine d'année.
-Bien, à tout à l'heure.Et Araquan partit en courant.
Deux heures après, tout le village fut dans la vallée de Mélandru, Araquan avait revétit sa plus belle armure, son arc et son carquois dans le dos, son épée à sa ceinture et son cerveau dans sa tête.
Le maître prit la parole:
-Araquan, l'heure est venut pour toi de devenir un aspirant rodeur, tu devras accomplir t'es 1 001 épreuves, sauvez des vies, rendre des services. Alors, il faut que tu dises le serment des aspirant rodeur.
-Je quitterai mon village, abandonnant tout mes biens, sauf ceux qui sont utiles à ma quêtes, mon arc, mes flèche, mon épée, mon armure, mon cerveau et ma vie. Je protégerai ceux qui en ont besoin, je ne me battrai ni pour l'or ni pour la gloire, seulement pour rendre service à autrui. La lune ne me surprendra que très rarement en même lieu, je voyagerai, verrai les continents, et je reviendrai dans mon village d'enfance quant Mélandru me le dira. Je choisirai un animal que j'amadouerai et qui me suivra, je respecterai les gens sauf si ils ne me respectent pas. Et, je partirai de mon village, le jour de mes 17ans, demain.
-Voilà, tu as récité le serment, demain, tu devras partir. Agenouille toi Araquan, que je t'adoube.
Araquan s'agenouilla, le Maître planta l'arc, les flèches, le carquois, l'épée d'Araquan dans la terre. Ensuite, Le roi du village, le roi Alkinaas s'avança, tenant dans ses un morceau de velour noir, brodé d'or sur les côté, et envellopant une objet, le donna au Maître, qui le posa par terre.
-Araquan, ouvres ce morceau de velour, voilà le présent que t'offre tout le village.
Araquan l'ouvrit et y découvrit un grimmoire assez volumineux, dessus, il y avait marqué, "Technique pour confection de piège, préparation de poison, remède, plantes commestibles."
-Merci à tous, je le lirai, et je pense qu'il me servira beaucoup.
Ensuite, Aenarion, son frère plus grand que lui de 6 années sortit de la foule, apporta une armure, si belle et éblouissante que même dans la nuit, c'était exctremment dure de pouvoir soutenir son regard.
-Forgé par les meilleur forgerons de ce monde, en mithril et en or pur, cette armure et très résistente en plus d'être belle, mais un conseil, revétit là seulement dans des banquets ou fête car elle attire beaucoup trop l'attention pour un rodeur. Mieux vos que tu prennes l'armure que va t'apporter notre mère pour la forêt car elle n'est pas très voyante.
Araquan, éblouit, se croyant dans un rêve regarda, bouche bé cette si belle armure.
-Ne t'inquiéte pas, Aenarion, j'en prendrai très grand soins et je ne lamettrai seulement pour comparaitre devant des nobles ou pour un banquet.
Leur mère, Idryal s'avança, en tenant une armure, verte, noir, marron avec une cape verte.
-Cela est une armure forgé par nos forgerons, excellente pour ne pas se faire repérer, cette cape est magique, tu ne te fera repérer seulement si des gens sont très près de toi sinon, ils ne te verrons pas. Une armure exctremment utile pour un rodeur.
- Grand merci, mère. Cela va m'être grandement utile.
-Maintenant, c'est à toi de dire quelques mots, Araquan. dit le Maître.
-D'abord, grand merci à vous tous, vous qui m'avez soutenu, vous qui m'avez aidé. Aussi, je vou remercie beaucoup pour vos si beau cadeaux. Vous resterez tous dans mon coeur et ne vous inquiétez point, je reviendrai ici.
Maintenant, l'heure est venu pour moi d'aller me coucher, cela est ma dernière nuit et je veux absolument voir le soleil se lever. Alors, je vous souhaite à tous une bonne nuit.
Il partit à sa maison, il était inquiet de demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Lun 5 Mar - 11:20

Chapitre 6 : Le Départ.
Le soleil s'éleva dans le ciel, faisant passer la pénombre. Araquan, assit sur la colline regarda se si beau lever de soleil, il pensa que c'était surement le dernier qu'il verra assit sur cette colline. Il pensa dans quel aventure il s'était fourré, s'il n'aurait pas du faire le même choix que la majorité du village, devenir un guerrier ou un moine ou encore un envouteur. Son frère aussi c'était engagé dans une aventure délirante, être élémentaliste, que ç'est difficile de gérer les éléments, lui ne sait que faire une éclat de feu pour allumer un feu de camps. Mais bon, il ne faira point demi-tour, il sera fort, pour honorer sa famille.
Dés qu'il faisait assez lumineux, il rejoingna sa maison, se prépara, mit dans son sac les affaires dont il aura besoin pour son périple à travers cette grande contré nommé par les hommes "Tyrie". Il mit des vétements, deux cottes de mails, un haume, une armure, tous les cadeaux qu'il eu reçut le soir de sa dernière nuit ici sauf l'armure que son frère lui eu passé. une lame, une hache, son couteau de chasse qu'il gardait toujours avec lui. Enfin, il mit quelques babioles sentimentales, et des vivres.
Il se prépara avec l'armure que son frère lui eut donné hier soir, son épée qu'il avait forgé lorsqu'il avait eu dix ans, et son arc et carquois. Enfin, il sortit de sa chambre, salua ses parents, son frère. Il dit aurevoir au village et partit, regardant derrière lui son village, le village de son enfance, en se demandant s'il le revérait un jour.
Son maître le ratrapa, lui donna quelques conseils, une tape dans le dos, et s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Lun 5 Mar - 11:21

Chapitre 7 : Les premières quêtes.
Ils sortit de son village, se situant au fin fond des chutes, cachés par de grands buissons et arbres. A midi, il remarqua qu'il était sortit des chutes, et décida de continuer sa route sans s'arrêter et grignota un morceau de pain en marchant. Le soir, il arriva près du Refuge de Ventari, il décida de dormir là et alluma un fin, fit rotir une moitié de poule et s'endormit. Le lendemain, il se remit en marche et arriva au Refuge, il acheta un peu de nourriture à grignoter en route et s'en alla.
Quant la soirée commenca, il entendit un cris, il dégaina son épée et se rua à la plaine d'où venait le cris. Il vit une dizaines soldats du blancs manteaux se ruer sur une pauvre paysanne. Il sortit son arc, les soldats entourés la pauvre femme, décocha sa flèche qui se logea entre les deux yeux d'un gros soldats, les autres le regardèrent s'éffondrer sur le sol, ils virent Araquan, et abandonnant, la paysanne, chargèrent sur lui et en lui criant :
"-Tu vas payer pour cette affront !
-C'est plutôt vous qui allait payer de vous êtres attaqué à plus faibles."
Il décocha plusieurs flèches, quatre soldats s'éffondrèrent au mêmes instant qu'Araquan déguaina son épée. Il frappa un soldat en plein coeur, esquiva une lame, se jeta sur le sol, évitant ainsi plusieurs lames. Il sauta sur un soldat du blanc manteau, lui trancha la gorge. Il n'eut pas le temp d'éviter une hache qui lui entailla l'épaule, il trancha le bras du soldats qui tener la hache,il fit un sault dérrière lui et le décapita. Les deux autres soldats commencèrent à se reculer, eux deux envoyèrent leurs dagues sur Araquan qui les para sans difficulté. Enfin, ils chargèrent, Araquan évita leurs assaults et les décapita.
La paysanne regarda les cadavres puis son sauveur, et elle crie :
"-Oh, merci de m'avoir sauvé, merci, sinon, je crois bien que je ne serais plus de ce monde. Mais, qui es-tu ?
-Je me nomme Araquan, serviteur de Mélandrue.
-Grand merci à vous monseigneur de m'avoir aidé.
-Ne vous inquiétez point, ces soldats ont eu ce qu'il méritaient, maintenant, je dois partir. Aurevoir et que Mélandru vous protège.
-Aurevoir, que Dwayna veille sur vous messire."
Araquan, reprit sa route, il passa par quelques villages ou les paysans lui demandaient des services comme retrouver leur cochon, rammener leur brebis, quelques conseils, et pleins d'autres choses.
Le soir tombé, Araquan était arrivé aux environs des Chutes de Quarrels.
Il mit sa tente, alluma un feu, fit rotir un poulet et déplia sa carte.
"-Je devrais me rendre à Ascalon, l'autre bout de Tyrie, comme ça, je devrais accomplir beaucoup de quêtes. Cela me faira voir du pays."
Il posa sa carte, auta le poulet du feu, et le mangea, en pensant à son épopée, à son village, à sa famille, à ses amis.
Enfin, il commença a éteindre le feu quant il entendit un bruit, infime. Ce n'était point le bruit d'un criquet, ni d'un autre insectes.
Il sortit son arc, prit un flèche, et regarda à l'endroit où il avait entendu cette brindille craquet. Plusieurs flèches siiflèrent à ses oreilles, il se jeta à terre, prit une planche de bois et les para.
Il décocha sa flèche, un cris de douleur retentit et un homme tomba à terre, mort.
"-Un soldat du Blanc Manteau ! "
D'autres flèches sifflèrent à ses oreilles, il vit d'où elles venaient et tira au mêmes endroits.
Trois autres hommes tombèrent à terre.
Un soldat sortit du bois.
"-Rodeur, vous avez deux choix. Le premier est de vous rendre et le second de mourrir, que choisissez-vous ?
-Pensez-vous que je serais intimidé par de simples soldats ? Et bien, vous vosu trompez, je préfère mourrir que de me rendre.
-Comme vous l'aurez voulu."
Dix soldats sortèrent des bois. Plus entrainaient que les brigands certes, mais Araquan, était devenu beaucoup plus puissant.
Ils chargèrent.
Araquan, décocha trois flèches qui atteignirent leur cibles. Ils déguaina sont épée, para une attaque que lançer sur lui un soldat à la hache, il lui donna un grand coups de tête, et ce soldat, tomba par terre, un peu étourdis. Araquan, esquiva une lame, contra attaqua mais loupa sa contre-attaque.
Les septs soldats restant l'entourèrent. Ils chargèrent et donnèrent des coups tous ensemble. Araquan sauta et esquiva ces coups. Il se ratrapa à un soldat, un autre voulu tuer Araquan en lui plantant son épée dans le coeur, mais malheuresement pour lui, il atteignit son partenaire car Araquan venait d'esquiver cette attaque.
Araquan recula et tira plusieurs flèche, deux atteignirent leur cible. Les cinq restant se regardèrent un par un et leur regard vint sur Araquan. Ils décidèrent de s'enfuire, Araquan n'u point le temps de les rattraper et décida de rassembler ces affaires et de partir le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Lun 5 Mar - 11:21

Chapitre 8: Le Mursaat.



Araquan, après avoir prit ses affaires et les avoir roullé en boule dans son sac, courut aussi vite qu'il put, se dirigeant non pas ver les Chutes de Quarrel, mais vers L'Eperon des Druides, un avant poste de résistence contre le Blanc-Manteau par la Lame Brillante. Malheuresement, cela doit-être à au moins deux jours de courses acharné !

Ne pas passer par les Chûte de Quarrel si le Blanc-Manteau le veut.

En plus, il n'a plus que des provisions pour une journée, espérons qu'il y est un point d'eau et surtout, à manger !

Courant à travers les fougères, dans la pénombre, Araquan, aussi agile que l'aigle et rapide comme la panthère, courut, si vite que même son ombre n'arriver à le suivre. Sous l'oeil inquiet des animaux de cette forêt de la lune, il courait, comme si le diable était à ses trouses.

Les soldats n'avaient pas chomé aussi, ils avaient appelé un musaat à sa poursuite, une force invisible guidait ce mursaat, un gaz violet l'entourer et faisait mourrir les plantes et animaux trop près de lui.

La forêt n'était pas calme comme d'habitude, les bruits de pats, de gros chevaliers blancs, les cris d'agoni des animaux trop près du mursaat, même la lune faiblissait à sa vue, mais Araquan, ne faisant aucun bruit, avançant toujours en courant.

L’écart se creusait de plus en plus, le mursaat le rattrapera bientôt. Bien que les soldats soient à bout de souffle et très loin d’eux, Araquan redoutait le mursaat. Il avait lu dans une livre de la grande bibliothèque de son village que pour tuer un mursaat quant on n’est pas très expérimenté, il fallait casser ses protections magiques et ensuite lui tirer une flèche dans le cœur et une entre les deux yeux, les deux parties les plus protégés du mursaat. . .

« -S’il me rattrape, au moins, je sais comment le tuer » se dit Araquan.

Araquan regarda derrière lui et vit le mursaat s’approcher dangereusement. Il décida de passer à l’action …


A SUIVRE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 24
Localisation : la ou tu me trouvera pas
pseudo IG : Max Shade Killer
Guilde : L Ordre Des Dragons De la Nuit
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Jeu 22 Mar - 21:01

franchement GG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arkhos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 598
Age : 31
Localisation : Devant mon PC ou dans un cerceuil
pseudo IG : Arkhos Elfarin
Guilde : les Amazones d'Ascalon [AA]
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Jeu 22 Mar - 22:23

oui je plussois, beau travail

_________________
Vous avez dit no life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-arkhos.forumpro.fr
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Ven 30 Mar - 11:42

Merci Smile


Chapitre 9 : Le Combat.





Araquan, se retourna pour faire face au monstre. Il prépara son arc, encocha une flèche, visa bien le coup du mursaat et, tira.

La flèche arriva à une grande vitesse, elle se planta en plein au milieu de son coup, mais, rien ne se passa.

Le mursaat ricana et dit :

« -Tu ne peux me vaincre petit homme, seul les deux en sont capable…

-C’est ce que l’on va voir »

Sur ces mots, Araquan fit un saut périeux, dégaina son épée, porta un coup au dos du mursaat. Malgré la protection magique de celui-ci, il se plia en deux à cause de la force de cette frappe.

Araquan réfléchit à toute vitesse, il se souvenait maintenant d’une chose importante, l’armure magique du mursaat peut-être brisé à un seul endroit, les jambes. Ce détail n’est connu de peu de monde. Araquan, donna un coup d’épée sur les jambes du mursaat, mais il se ressaisit et le para avec son bâton, il fit une incantation et Araquan, se retrouva projeter dans les arbres par un éclair.

« -Ouch… »

Le mursaat se mit à rire.

« -Tu ne croyais quand même pas me vaincre aussi facilement que cela je suppose.

Araquan, se rua sur le mursaat, la lame d’Araquan, guidé par Mélandru tandis que le sceptre du mursaat guidé par Abaddon.

Les ripostes, parades, frappes, pleuvait comme de la grêle sur les deux combattant.

Le ciel était parsemé d’éclair, de flammes.

Les soldats du Blanc-Manteaux arrivèrent sur le champs de bataille.

« -Désolé chef, on a pas réussit à vous suivre.

-Dépêchez-vous bande de fainéants ! Je l’aurais tué que vous n’aurez pas bougé d’un pouce ! »

Les soldats commencèrent à charger.

Une personne sauta des arbres et commença à attaquer les soldats du Blanc-Manteaux.

Sa faux commença à balayer les soldats frappés de stupeur un par un.

Pendant ce temps, Araquan combattait toujours ce mursaat, après un dure combo, il lui toucha les jambes, se qui annula ça protection magique, le frappa entre les yeux et lui transperça le cœur… Le mursaat poussa un cri d’agonie, son sang, un sang noir se déversa par ses blessures, et il s’effondra pour sombrer dans le sommeil éternel.

Les soldats du Blanc-Manteau virent la scène avec la derviche, le chef, profita du moment d’inattention de la derviche pour lui frapper entre les côtes …

Elle s’effondra. Les soldats, aussi couards qu’ils sont, prirent leurs jambes à leurs cous.

Araquan, se rua sur elle, regarda si elle était consciente. Il sortie un livre de médecine, et commença à appliquer des plantes qui se trouver dans son sac.

Il la porta et courut-le plus loin possible. Ils virent que des arbres, aucun lieu où mettre une tente. La hauteur des arbres étaient impressionnante. Araquan, monta sur un vieil arbre, accrocha la derviche à une branche et chercha une branche assez plate. Il en trouva une, l’agrandit un peu avec des troncs de jeunes arbres qu’il venait de couper, et y installa tout ce dont-il avait besoin. Il alluma un feu, les arbres étaient si humides qu’ils ne risquaient pas de s’embraser. Il allongea la derviche, et pendant deux jours et deux nuits, il la soignait.

Au bout de la deuxième nuit, alors qu’Araquan allez s’endormir, elle se réveilla.

« -Où suis-je ?

-Vous êtes dans une des grandes forêts de Maguuma. Vous avez dormis deux jours et deux nuits.

-Qui êtes-vous ?

-Je me nomme Araquan, je suis un Rôdeur. Vous m’avez sauvé, et je vous ai sauvé, nous sommes quitte.

-Ah oui, tout cela me revient… Je me nomme ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neji77240
postulant
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 24
pseudo IG : Kirai Arc De Mort
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Lun 16 Avr - 15:02

Frachement GG rien a dire j'adore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Mar 17 Avr - 11:29

Merci^^

Voici la suite.

Chapitre 10 : Lyra



« - Je me nomme Lyra… Balbutia-t-elle.

-Lyra, quel jolie nom. Si je puis me permettre, mademoiselle, que viens faire une si jolie Derviche dans une contré aussi reculé et surtout, loin de son pays ?

-Cela ne vous regarde point. Répondit-elle sèchement.

-Comme vous le voudrez… Alors ? Je vous ai soigné, mais, il faudra attendre encore deux jours avant que cela ne soit guéri. Je vous aurez proposé de partir le plus vite possible d’ici et d’aller vers le Temple des Âges mais vous vous êtes foulé votre cheville. Voilà pourquoi il faudra attendre deux jours…

-Mais, que fais un Rodeur dans un lieu comme celui-ci et surtout, un Rodeur poursuivis par un Mursaat ?

-Je viens d’un village, tout prêt d’ici dont je ne vous révélerai ni le nom, ni l’emplacement. J’étais partit me baladai, m’aventurer…

-Un Rodeur qui se balade trop loin de son village ? Est-ce vraiment la vérité ?

-Vous avez des secrets, et j’ai des secrets…Répondit Araquan.

-Hum, bien. Mais, jeune Rodeur, avez-vous de la nourriture ? Je meurs de faim… »

Il sortit du feu le poulet, coupa un morceau et le lui tendit.

« -Tenez, un bon poulet qui vient de sortit du feu ! Par contre, il n’y a ni assiettes, ni couverts…

-Hum, ça va suffire….

Après avoir mangé un bon repas, Lyra décida de dormir, s’enroulant dans des peaux de bêtes, elle se blottit contre le bois, fin du pilier de la tente….La tente s’écroula sur elle. Araquan ria, pendant qu’elle se débattait avec la tente…

« -ARAQUAN ! VIENS M AIDER !

-Quel spectacle Divertissant ! Une damoiselle se battant avec une tente ! Dit Araquan en se tordant de rire…

-ARAQUAN !

-Oui, oui, te fâche pas princesse, j’arrive. »

Il poussa la tente, et trouva Lyra essayant de tirer la tente.

« -Calme-toi ! Calme-toi ! Sinon, je te laisse ici. »

Lyra grommela des paroles indescriptibles avant de se calmer. Araquan, remit bien la tente.

« -Maintenant, tu sauras qu’il ne faut jamais s’appuyer sur le pilier principal d’une tente. Ricana Araquan.

-Grrrrr ! »

Lyra sauta sur Araquan, le projetant à terre. Ils roulèrent en riant jusqu’à ce qu’ils entendent un cri, des tambours de guerre, un cor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
necro of napalm
postulant
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 26
Localisation : crucifier a lenvers sur une croi en guise de suicide pour satan
pseudo IG : necroman of napalm
Guilde : la confrérie de l'épée
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Mer 20 Juin - 0:23

ahhh ba allait pas s'arreter la.... non trop fort continue vite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi Araquan
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 36
pseudo IG : Roi Araquan
Guilde : CdL
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   Sam 21 Juil - 10:16

J'arrêterai de poster l'Epopée d'un Roi ici étant donné que Arkhos arrête totalement Gw.
Tu peux toujours lire ça sur luna-atra.
http://forum.luna-atra.fr/index.php?topic=227.msg2892#new
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Epopée d'un Roi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Epopée d'un Roi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum d'Arkhos :: La taverne :: Roleplay-
Sauter vers: